Les radars en général - Toute l'actualité des radars

Des dérogations pour l'homologation du MESTA FUSION

Publié le 02 novembre 2016

cabine MESTA FUSION


Si le modèle du futur radar multifonctions n'a pas encore été officiellement annoncé, la Sécurité Routière anticipe l'utilisation d'un tout nouveau système, le radar Doppler à faisceau large, multicible avec suivi de trajectoires. C'est à dire exactement ce que propose le désormais célèbre MESTA FUSION...

Le problème, c'est que ce type de radar n'est pas prévu dans l'arrêté du 4 juin 2009 relatif aux cinémomètres de contrôle routier car il déroge aux exigences des points 14.1 et 14.3 de son annexe I.

La première exigence 14.1 porte sur le fait que le cinémomètre ne doit pas mesurer de vitesse si deux véhicules de vitesse différentes entrent simultanément dans le faisceau de mesure mais avec ce nouveau type de radar, la zone surveillée est beaucoup plus large et il est impossible de satisfaire à cette exigence. La seconde 14.3 porte sur la présence d'un dispositif permettant d'ajuster l'angle d’émission de l'onde par le cinémomètre mais là encore, c'est impossible avec ce nouveau type de radar qui effectue des mesures en 3 dimensions donc dans plusieurs axes simultanément.

Donc, pour pouvoir homologuer ce Doppler tracker 3D, le ministère de l'industrie a autorisé une dérogation à ces exigences par sa décision no 16.00.251.001.1 du 13 juillet 2016 portant sur la délivrance de certificats d’examen de type pour les cinémomètres utilisant l’effet Doppler multicible avec suivi de trajectoires.

Par contre, cette décision impose d'autres d'exigences... La principale est que la détermination de la vitesse soit faite pour chaque voie surveillée sur une ligne virtuelle fixe, perpendiculaire à l’axe de circulation.

Cette décision impose également un programme d'essais complémentaires à ceux imposés par l'arrêté du 4 juin 2009. Pour être homologué, le cinémomètre devra permettre l’identification garantie et non ambiguë des véhicules pour chaque vitesse mesurée, toutes ces mesures étant vérifiées par un moyen d’essai étalon.

Le programme d'essais se déroule en quatre étapes.

1- Les essais autoroutiers

Sur une zone d’essai rectiligne, le radar doit effectuer au minimum 1800 mesures individuelles de vitesse avec un réglage du seuil de déclenchement à 70 km/h. Cela dans les deux sens de circulation et en contrôlant simultanément le nombre maximal de voies de circulation possible.

2- Les essais sur circuit

Les essais sur circuit sont effectués à toutes les vitesses de mesures permises par le cinémomètre de la vitesse minimale de mesure à la vitesse maximale et cela par palier de 20km/h.

Les essais à des vitesses inférieures à 70 km/h sont effectués avec 9 véhicules circulant simultanément sur au moins 3 voies comme on le voit sur les schémas ci-dessous.

homologation MESTA FUSION essais circuit 70

Les essais à des vitesses supérieures à 140 km/h sont effectués avec 3 véhicules circulant simultanément sur au moins 3 voies comme on le voit sur les schémas ci-dessous.

homologation MESTA FUSION essais circuit 140

3- Les essais sur route

Cette fois, toujours dans une zone d’essai rectiligne, le cinémomètre doit effectuer des mesures de vitesse en rapprochement et en éloignement sur une route à double sens de circulation avec des véhicules arrivant simultanément dans les deux sens de circulation.

4- Les essais en laboratoire

Les essais en laboratoire sont ceux prévus par l'arrêté du 4 juin 2009. Ils doivent par exemple vérifier l’intervalle de fonctionnement en température du cinémomètre qui doit s'étendre entre –20°C à +60°C mais aussi les effets de la condensation ou encore la compatibilité électromagnétique de l’instrument en cas de microcoupures de l’alimentation ou de décharges électrostatiques.

Comme on vient de le voir, cette homologation ne porte que sur les mesures de vitesse. Pour que ce type de radar puisse contrôler d'autres infractions, il faudra encore attendre car les moyens d'essais pour l'homologation de ces nouvelles fonctionnalités n'existent pas encore... Cela à une exception près, le contrôle du franchissement feu rouge qui sera bien associé au contrôle de la vitesse lorsque le radar sera implanté au niveau d'un feu tricolore ou d'un passage à niveau.





Consulter tous les autres article de la catégorie Les radars en général