Les radars en général - Toute l'actualité des radars

Le marché des radars mobiles-mobiles est attribué

Publié le 13 septembre 2012

radar mobile mouvement

Le marché public pour le déploiement et la maintenance des radars mobiles de nouvelle génération a été attribué dans le courant du mois de juillet. Ces dispositifs numériques de contrôle de la vitesse à partir de véhicules en circulation sont également appelés radars mobiles-mobiles.

Pour l'attribution de ce marché, seulement deux offres ont été reçues. Sans surprise, c'est la société FARECO qui a été retenu. En effet, ses radars de marque GATSO fabriqués par le groupe néerlandais Gatsometer BV avaient déjà été utilisés avec succès lors de la phase d'expérimentation.

Ces radars n'entreront pas en service avant encore quelques semaines. En effet, maintenant que le marché est attribué, il faut encore que les cinémomètres soient homologués, puis montés dans les voitures de patrouille, puis le personnel formé.

Par contre, une fois que ces étapes seront franchies, le déploiement sera rapide car il est demandé dans le cahier des charges la fourniture d'au minimum 2 radars par semaine durant les 6 premiers mois, puis d'au minimum 5 radars par semaine par la suite.

Comme nous vous l'avions déjà indiqué il y a quelques mois, les premiers véhicules équipés des radars mobiles-mobiles seront des Mégane berline 1.5 Dci de 90 et 110 chevaux. Les 20 premiers véhicules destinés a être équipés ont déjà été commandés. Par la suite, l’administration devrait proposer d’autres types de véhicules. Par exemple des véhicules banalisés ou sérigraphiés de type berline compact (Peugeot 308, Ford Focus, etc.) ou encore des véhicules utilitaires de type camionnette (Renault Traffic, Citroën Jumper, etc.).

Le montant total du marché s'élève à prés de 24 millions d'euros. Il comprend :

  • la fourniture, le déploiement et le maintien en condition opérationnelle des ETM (Equipement de Terrain Mobile);
  • l'intégration des ETM dans les véhicules désignés par l'administration ; 
  • la formation des utilisateurs désignés par l'administration ;
  • l'interconnexion des ETM au CNT pour le traitement des messages d'infraction (Mif) ;
  • le développement et l'ajout de fonctions avancées aux ETM, sur demande de l'administration.

On connait déjà les fonctionnalités avancées qui seront demandées dans les prochains mois. Il s'agit de la discrimination des véhicules (distinction poids-lourds / véhicules léger), de la désignation du véhicule en infraction (lorsque la photo comprend plusieurs véhicules) et du contrôle en approche en mouvement (contrôle des véhicules circulant dans le sens opposé).





Consulter tous les autres article de la catégorie Les radars en général