Les radars en général - Toute l'actualité des radars

Les erreurs humaines trop fréquentes avec les nouveaux radars mobiles

Publié le 18 novembre 2014

radar mobile nouvelle generation

Arrivés sur nos routes en mars 2013, les radars mobiles nouvelle génération (RMNG) sont désormais capables de flasher les véhicules en excès de vitesse en roulant. Le problème c'est que leur principe de fonctionnement induit beaucoup de risques d'erreur humaine. En effet, pour pouvoir flasher, le radar doit toujours savoir quel est la vitesse maximum autorisée sur la voie sur laquelle il circule. Cette information n'est pas indiquée au radar par l'intermédiaire d'un système de cartographie comme par exemple sur un GPS, elle est entrée "à la volée" par l'opérateur à chaque fois que la limitation de vitesse change. Donc à chaque passage de panneau de signalisation modifiant la limite de vitesse, l'opérateur doit changer la vitesse limite autorisée sur la tablette de contrôle du radar. 

C'est là que le problème se pose puisque l'opérateur peut ne pas faire le changement de limite de vitesse, parce, pour diverses raisons, il n'aura pas vu le panneau. Même si cela est exceptionnel, cette situation est toujours possible. Par contre, le problème le plus récurrent se situe dans les centaines de mètres après un changement de vitesse. De très nombreux cas ont été rapportés de conducteurs qui ont été flashés à la mauvaise vitesse alors qu'ils arrivaient dans le sens inverse du véhicule radar.

En effet, lorsque le véhicule radar sort par exemple d'un village, la vitesse maximum autorisée change dès le franchissement du panneau de sortie d'agglomération, or si l'opérateur met quelques secondes à effectuer le changement de limitation de vitesse sur la tablette, les véhicules arrivant en sens inverse continuent à être flashés à 50 km/h pendant plusieurs centaines de mètres alors même qu'ils ne sont pas encore entrés dans l'agglomération et que leur limitation de vitesse n'est pas encore de 50 km/h. Un tel cas de figure a été rapporté hier dans l'Est Républicain mais aussi par Autoplus et beaucoup d'autres exemples ont été lus sur des forums ou encore reçus par courrier électronique.

Heureusement, avec les radars mobiles mobiles, il est plus simple de vérifier le lieu exact du contrôle puisque celui-ci est indiqué précisément sous la forme de coordonnées GPS sur l'avis de contravention et non plus seulement avec un point kilométrique. Avec l'outil de localisation de l'infraction de radars-auto.com, vous pouvez repérer la position sur une carte et voir les images StreetView du lieu de l'infraction pour déceler les erreurs de limite de vitesse. Mais les images ne sont pas toujours à jour, un changement de limitation de vitesse depuis la prise de vue est toujours possible. Cela complique les choses lorsque l'on souhaite contester son PV et que l'on ne peut pas retourner sur les lieux.


choix vitesse tablette RMNG





Consulter tous les autres article de la catégorie Les radars en général