Vos commentaires

Ajoutez votre réponse concernant le radar installé
sur N165 à Muzillac

Ce radar fonctionne dans le sens
Nantes vers Vannes


Pseudo* :
Email :
Commentaire* :
* Ces champs sont obligatoires


L'ajout de commentaires est modéré.
Les commentaires injurieux, grossiers, etc seront supprimés.
Réponse à la discussion
Le 22-12-2015 40 millions d'automobilistes a écrit :
Pyt,

Notre réponse à votre email du 21 décembre n'avait d'autre but que de vous conseiller et de vous informer des conséquences d'une demande de contestation. Vous êtes bien évidemment libre de faire cette démarche. Sachez seulement que vous encourrez alors, au lieu des 45€ que vous pourriez payer aujourd'hui, une amende de 450€ à laquelle s'ajouteraient des frais de justice à hauteur de 31€. Mais c'est votre choix.

Si nous nous permettons de vous dire que votre contestation n'a pas de chance d'aboutir, c'est que nous nous basons sur notre expérience et sur le cas de milliers d'automobilistes qui avant vous ont tenté de contester un excès de vitesse et qui se sont tous vu opposer un refus de la part du Juge. Ce n'est qu'un constat et rien ne vous oblige à en tenir compte. Mais c'est votre choix.

D'autre part, nous n'avons pas l'intention de laisser la situation dans cet état. Nous avons été les premiers (et les seuls) à nous mobiliser pour demander l'amnistie pour les automobilistes flashés injustement par les radars de l'A86 et de l'A62. Les cas étaient similaires : un défaut manifeste de signalisation de la vitesse abaissée. Notre recours pour l'A86 a été purement et simplement rejeté par l'Etat et nous n'avons pu obtenir pour l'A62 qu'une annulation partielle. Agir au cas par cas n'est donc pas la bonne solution, comme nous vous l'expliquions. Nous sommes capables de tirer des leçons de nos échecs et c'est pourquoi nous agirons autrement pour cette fois. A savoir en prenant le mal à la source : il existe manifestement un vide réglementaire sur la signalisation routière obligatoire aux abords des zones de travaux et des radars chantier, entraînant une mauvaise information des usagers. C'est un travail que nous mènerons auprès des responsables de la Sécurité routière.

Nous espérons de cette façon pouvoir épargner à de nombreux autres automobilistes de subir les mêmes désagréments que vous et cela nous semble plus porteur que de simplement crier au scandale à chaque fois qu'un radar nous dérange. Car à être dans l'opposition systématique, on perd toute crédibilité ; mieux vaut apporter des solutions aux problèmes que l'on fait émerger.

Cordialement,

L'équipe de "40 millions d'automobilistes"


Retour à la liste des radars dans le département Morbihan