Radar autonome

Détail de l'emplacement du radar automatique installé à
Pomeys sur D311

Photo du radar automatique de Pomeys (D311)
Voir toutes les photos du radar

En service

Radar leurre par panneau (2016)
vitesse : 80 km/h
cabine radar double sens

D311 - Pomeys

Sens Dans les deux sens

Le radar autonome est installé depuis le 03-05-2021
Le radar autonome est installé devant le garage Peugeot à la sortie de Saint-Symphorien sur Coise en direction de Saint-Martin en Haut.
Signalisation : Ce radar est installé sur l'itinéraire sécurisé de la D311 Entre Saint-Symphorien sur Coise et Brindas (25 km), il n'est pas signalé par un panneau radar spécifique.

PK 29.8

Flash Arrière/Avant

Vos derniers commentaires

Il y a 3 commentaire(s) sur ce radar

Le 07-08-2020 francoise.garel@sfr.fr a écrit :
Facile de pénaliser à cet endroit sans risques.
Boite à sous tout au plus pour l'état.

Le centre de St Symphorien sur Coise pourrait être plus rentable quand on observe à quelle allure les véhicules circulent notamment à l'intersection du boulevard André Loste et du boulevard du 8 mai...
Des piétons, des sorties d'écoles, des personnes handicapées...
Alors sans scrupule je dénonce cette ignominie
auprès de la préfecture et à Messieurs les Maires des communes environnantes.
Le 18-11-2020 alfred a répondu :
Le principal étant de faire le plus de fric possible. La sécurité n a rien a voir la dedans.
Les maires eux cherchent des voix auprès des ecolos attardés qui sont persuadés que la limitation de vitesse réduit les accidents en toute ignorance volontaire de l état des routes et du matériel qui n est plus ce qu' il était il y a cent ans.....
Le 07-08-2020 francoise.garel@sfr.fr a écrit :
Facile de pénaliser à cet endroit sans risques.
Boite à sous tout au plus pour l'état.

Le centre de St Symphorien sur Coise pourrait être plus rentable quand on observe à quelle allure les véhicules circulent notamment à l'intersection du boulevard André Loste et du boulevard du 8 mai...
Des piétons, des sorties d'écoles, des personnes handicapées...
Alors sans scrupule je dénonce cette ignominie
auprès de la préfecture et à Messieurs les Maires des communes environnantes.