Radar tourelle

Détail de l'emplacement du radar automatique installé à
Rimsdorf sur D1061

Photo du radar automatique de Rimsdorf (D1061)

En service

Radar tourelle vitesse (2018)
vitesse : 80 km/h
cabine radar double sens

D1061 - Rimsdorf

Sens Dans les deux sens

En arrivant de Phalsbourg, le radar tourelle est installé dans la descente vers Sarre-Union au droit d'un grand verger, environ 900 mètres après le pont de l'autoroute A4.
Il contrôle les deux sens de circulation.
Signalisation : Panneau radar sans rappel de la vitesse

PK 18

Flash Arrière/Avant

Statistiques 2017: 2027 flashs
Statistiques 2016: 728 flashs   Voir plus de chiffres
Juin 2020: Un radar tourelle est installé
Août 2019: Le radar est démonté
Avril 2017: Le radar flashe désormais dans les deux sens de circulation

Vos derniers commentaires

Il y a 4 commentaire(s) sur ce radar

Le 13-11-2016 Elric a écrit :
Il est installé et tout à fait visible.
Le 01-10-2017 pierot a répondu :
on ne sait même pas a combien il faut rouler 70 ou 90 pourquoi ces nazes de politiciens n'imposent'ils pas sistématiquement un panneau à combien il faut rouler cela coute tout au plus 5 contraventions on voit bien que c'est que le blé qui compte.
Le 15-10-2017 Elric a répondu :
Il y a quasiment tout le temps un panneau pour indiquer la vitesse maximum.
En plus, ce radar flashe à 90 et non pas à 70 donc même si tu ne sais pas laquelle des 2 vitesses est juste, tu es en-dessous de la limite.

Enfin, pour ce qui est des radars uniquement là pour le fric, je t'invite à aller lire l'article de radars-auto qu'ils ont publié il y a quelques jours puis à reconsidérer tes propos:
https://www.radars-auto.com/actualite/actu-radars-general/et-si-les-radars-coutaient-plus-cher-qu-ils-ne-rapportent-1280
Le 15-04-2021 Schlemihl a répondu :
Bonjour, un com au passage sur le post d'Elric : que les radars rapportent peu à L’État, c'est possible, par contre ils sont un réel jackpot pour un paquet de sociétés privées (ne serait-ce que le coût pharaonique de chaque installation...). En passant, Anticor, s'est intéressé à ces histoires de gros sous.