Radar chantier autonome

Détail de l'emplacement du radar automatique installé à
Guyancourt sur D91

Photo du radar automatique de Guyancourt (D91)
Voir toutes les photos du radar

En service

Radar autonome (2015)
vitesse : 50 km/h

D91 - Guyancourt

Sens Versailles vers Guyancourt

Le radar autonome est installé depuis le 12-03-2020
Le radar autonome est installé en bas de la descente au niveau de la sortie vers les étangs de la minière.

PK 3+890

Flash Arrière

Localisation A droite

Vos derniers commentaires

Il y a 99 commentaire(s) sur ce radar

Le 03-02-2020 ggil a écrit :
apres m'etre fait flashé en 2017, j'ai le plaisir de vous afficher un extrait de mon compte bancaire

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
VIREMENT DE TRES CONTROLE AUTOMA
E RENNES
REMBOURSEMENT AMENDE RADAR 737 +135,00 €
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

et oui, après de 2 ans de procédure, j'ai obtenu gain de cause, sans plus d'explication.
(voir mon recours publié sur ce site le 22-10-2017)

A noter que je ne vois plus ce radar depuis un moment.
Le 14-03-2020 LeGrandRoy a répondu :
Il est revenu !
Non pas le temps du muguet, mais bel et bien le radar de la minière
Le 17-03-2020 letophe77 a répondu :
Et oui il est revenu , ce radar de chantier. Ils ont osé le remettre dans la mème position , plus lucrative quand vous remonter la minière sans aucun élan et donc plus de conso d'essence , donc plus de pollution. Vraiment minable , j'espère qu'il finira en vrac comme les autres. Attention de ne pas vous faire gauler, doit y avoir des cam partout. Pour ça y a du fric !!!
Le 24-04-2019 Pierre a écrit :
Autant c'est absolument grotesque d'avoir placé ce radar en sortie de courbe et descente que je trouverais normal de réguler la vitesse quelques centaines de mètres après pour faciliter la sortie des véhicules des étangs de la minière où dès lors ce fabuleux radar n'a plus son utilité sinon pour remplir les caisses mais pour nous faciliter la vie à toutes et à tous ! Cela vaut pour tous les points critiques, tant auto/moto, piétons où les respects élémentaires sont trop souvent mis dessous le tapis !
Le 16-07-2018 Gilou a écrit :
Je suis très choqué d'avoir été flashé à 58km/h (retenue) le 11/07/18 sur cette 2 fois deux voies avec terre plein central.

Grâce aux commentaires laissés par les victimes précédentes j'ai demandé l'annulation avec l'argument (tout en déposant 135 €).

https://www.senat.fr/questions/base/2010/qSEQ100513522.html:

Extraits: l'article 68 de l'arrêté du 24 novembre 1967 modifié précise qu'il n'y a pas lieu de mettre en place une signalisation de fin d'interdiction : quand il s'agit d'une indication ponctuelle évidente (par exemple : limitation de vitesse liée au franchissement d'un dos-d'âne, virage, passage à niveau, etc.) ; quand une autre prescription se substitue à celle en vigueur (nouvelle vitesse maximale autorisée notifiée par un panneau B14, entrée dans une agglomération, dans une zone 30 ou dans une zone de rencontre).

J'ai, également, joint en format PDF; un extrait de toutes vos justes plaintes ainsi que la pétition.

Je pense vous informer sur la suite qui sera donnée.

??!??

Mais il faut contacter des ELUS pour demander la suppression de ce "radar 50" à cet endroit.

Des élections vont se dérouler en 2019...

Il y a plusieurs milliers de radars fixes en France. Il n'y a pas plusieurs milliers de pétition.

Cela montre que ce radar est scandaleux!
Le 16-08-2018 juan a répondu :
vous avez raison! ce qui complique les choses c'est que jusqu'après ce radar apparaît un panneau de 70kmh. On se met donc logiquement à accélérer sans réaliser qu'on est encore dans l'oeuil du radar. C'est ce qui m'est arrivé alors que j'étais bien arrivé à 50 à l'heure au niveau de ce radar que je connais bien. C'est très vicieux comme procédé.
Le 18-09-2018 gilles a répondu :
bonjour,
j'ai contesté également avec les mêmes arguments en novembre 2017.
je viens de recevoir le courrier du "ministère public" (c.à.d. la police) qui maintient sa décision, sans répondre sur l’argumentaire de la signalisation des panneaux associés mais en s’appuyant l’arrêté du département 78 qui précise la portion limitée à 50. concrètement sur ce principe, il faudrait consulter tous les arretés , municipaux, départementaux, nationaux, à l’étranger... de toutes les routes que vous empruntez pour connaitre les vrais limitations !!
d'autre part, le courrier (reçu en boite sans AR) est très menaçant, fait fortement pression pour que vous payez rapidement les 135€ (ils ne ramènent pas à 90€), n'explique pas objectivement la procédure judiciaire qui suit si vous ne payez pas

cela ne m'impressionne pas, je ne paie pas, l’affaire sera transmise au juge, qui habituellement prend une décision sans nous convoquer (on verra, mais sans illusion). et ensuite, si on refuse cette décision on est alors (enfin) convoqué pour défendre notre argumentation. on aura alors les explications du tribunal par rapport à l'article 68 de l'arrêté du 24 novembre 1967.

je vous tiens informés de la suite de ce palpitant
Le 22-11-2018 Gilou a répondu :
Le 20/11/18 j'ai reçu une lettre du Ministère Public près le Tribunal de Police rattaché au TGI de Nanterre: ATTENTE ORDONNANCE PENALE puisque mes arguments n'ont pas été retenus.

Si je conteste la décision de l'Ordonnance pénale (qui devait arriver) je pourrai formuler une opposition dans le délai de 30 jours; ce qui entrainera une citation à comparaitre devant la juridiction compétente devant laquelle je pourrai exposer mes arguments.

Je ne peux que continuer car je trouve SCANDALEUX l'emplacement de ce radar 50 dans une zone 70!

Et je ne suis pas le seul...

Remarque: depuis dix ans par exemple, je suis passé devant 240/280 radars fixes rien que pour aller dans les Alpes, deux fois par an (6 ou 7 radars pour un trajet, soit en dix ans: entre 6x2x2x10= 240 et 7x2x2x10= 280).

JAMAIS, heureusement, en 240/280 passages devant des radars (rien que pour mon exemple), je n'ai été piégé par un radar scandaleux comme celui de Guyancourt.

A noter que j'ai contacté la mairie de Guyancourt à deux reprises pour, qu'en tant qu'élus, ils appuient notre demande afin que ce radar 50 soit installé, REELLEMENT, dans une zone 50 et non dans une zone 70!!!

Les élus de Guyancourt ne "veulent rien savoir" : "Contacter la police nationale".

Cela signifie t'il que la mairie de Guyancourt trouve cela normal ?
Le 22-04-2019 Mael Monnier a répondu :
Bonjour,
Flashé également par ce radar scandaleux (même configuration routière en sens inverse, mais limité à 70km/h). Amende contestée. Le tribunal de police du commissariat de Chartres a rejeté mon recours et ce sans motiver sa décision, et ce alors que je demandais à comprendre pourquoi c'est limité à 50km/h à cet endroit (logique dans le virage, mais pas là en ligne droite avec vue dégagée).
S'il y avait réellement une justice une action de groupe contre ce radar et les arrêtés pris seraient possibles.
Du coup on se retrouve avec des gens à 30km/h à cet endroit...
Aucune réponse d'élu ni de la préfecture des Yvelines.
Je vous tiens au courant pour la suite.
Le 09-09-2019 Wenona78 a répondu :
Bonjour
Pouvez-vous me dire où vous en êtes de votre démarche sur ce radar?
Ma mère de 80 ans a été flashée à 2 reprises en 2017 et 2018 sur ce radar; une erreur sur sa carte grise et nous venons seulement d'en être informés par la banque (saisie à tiers détenteur).
Merci pour votre réponse
Le 15-06-2018 Bern a écrit :
J'ai reçu un PV pour une vitesse de 59 km/h et je ne me souviens pas avoir été flashé. Je me suis rendu au commissariat de Guyancourt pour avoir des explications, c'est alors qu'un agent de police m'a accompagné jusqu'à mon véhicule stationné dans la rue... c'est alors en regardant depuis l'avant de mon véhicule que celui-ci me dit oui c'est bien votre véhicule je reconnais la couverture sur les sièges arrières (à savoir que depuis la vitre arrière on ne peut pas voir la couverture sur les sièges arrières), ce qui est un non sens car l'appareil prend les photos à l'arrière des véhicules.
Le 15-06-2018 Dexteramen a répondu :
Bonjour Je me permets de répondre à votre commentaire.Je ne pense pas que le radar de chantier soit responsable de votre PV.Pour m’être fait flashé par celui ci, je puis vous assurer que le flash est bien visible.
Je pense plutôt que c'est des policiers embusqués dans les fourrés qui vous ont eu avec un radar mobile Sinon comment aurait il reconnu votre véhicule?Je vous rappelle que les photos prises par les radars de chantiers et fixes sont traités par le Centre de RENNES donc personne au commissariat de Guyancourt n'aurait pu avoir accès à cette photo qui de su-croit est prise par l'arrière.C'est un radar type"Pistolet" qui vous a eu...
Bon courage...
Le 21-06-2018 LeGrandRoy a répondu :
Bonjour,
Depuis quelques jours le radar du CD91 n'est plus là ; de plus le panneau de signalisation de ce radar en amont a également été retiré.
Tous ceux qui sont verbalisés en dessous de 70 kmh peuvent contester la contravention.
La vitesse autorisée sur le CD 91 dans le sens Versailles - Guyancourt est limitée à 70 kmh, et non à 50 kmh car l'obstacle du virage dangereux a été franchi !
Une réponse du Ministère semble appuyer cette thèse : JO Sénat du 09/09/2010 p 2346 qSEQ100513522.html): «l'article 68 [instruction interministérielle sur la signalisation routière (arrêté du 7 juin 1977 modifié)] précise qu'il n'y a pas lieu de mettre en place une signalisation de fin d'interdiction ; quand il s’agit d'une indication ponctuelle évidente (par exemple: limitation de vitesse liée au franchissement d'un dos-d'âne, virage, passage à niveau, etc.)».
Le 13-07-2018 Gilou a répondu :
J'ai également été flashé à 58 km/h, le 5/07/18 à 20h22, dans cette portion qui n'est plus à 50 km/h.


Le 50 km/h c'est seulement pour le virage; sinon c'et 70 .

Je me trouvais donc dans la portion à 70 km/h.

C'est normal ; après avoir pris, normalement, le virage à 50 j'ai repris la vitesse de 70.

Il n'y avait aucun panneau, avant, pour annoncer un radar fixe.

Le 17-09-2018 Vstrom79 a répondu :
Si si le panneau est toujours là ! Quand au radar pour le moment à était retiré.
Le 03-05-2018 Dams a écrit :
Bonjour,
je connais bien la position de ce radar chantier/amovible. Donc, samedi 21 Avril 2018, c'est avec attention que je passe devant sa machinerie, à très exactement 50 km/h compteur. Et là, c'est le flash !!! J'étais justement en train de me dire que, à cette vitesse, on était quasi à l'arrêt sur cette 2x2 voies à muret central.
Et bien, c'est ce qu'il faudrait faire je suppose, pousser son véhicule.
Bref, il est hors de question que je sois verbalisé pour avoir respecté la limitation. C'est inadmissible. Quelles sont les recours face à ce racket minable ?

Voir tous les commentaires